Construction d'un optimist, stage "matériaux composites"

Sous la houlette de Pierre Guerry, nous étions une douzaine à nous lancer dans la construction d'un Optimist.
Téléchargez la recette de Pierre (conseils, astuces, dosages)

 

Etape 1 : Découpe des différents panneaux dans un mat de 350g avec l'aide de gabarits en contreplaqué . Les panneaux se composent d'un fond, d'une marotte, d'un tableau et des deux bordées. Chaque panneau est découpé en 4 exemplaires auxquels s'ajoutent un fond et une marotte en feutre.

Etape 2 : Elément indispensable de la contruction en matériaux composites, le moule est soigneusement nettoyé puis entièrement ciré à l'aide d'un produit qui facilitera le démoulage de la coque.

Etape 2 : Chaque pièce du bateau dispose de son moule, ici le pont. La couche de cire doit être la plus mince possible et ne présenter aucune aspérité. (remarquez au premier plan ceux qui bossent, et en arrière plan, ceux qui font des commentaires sur les premiers...)

Etape 2 : La varangue, troisième pièce du bateau, est également soigneusement préparé (à gauche).
Une pièce en bois, démontable, servira de moule pour pour la réalisation du puit de dérive.
Etape 3 : Le puit de dérive est mis en place dans le moule où il est soigneusement calé. Pierre bouche la liaison coque-puit de dérive avec de la pâte à modeler.
Ce matériaux rend de nombreux services et permet de modeler rapidement des surfaces courbes.